• S&M de Rihanna : le clip classé X, un vulgaire plagiat ?

    rihanna s&m

    Déjà censuré dans onze pays et renommé Come on en Angleterre,

    S&M, le dernier titre phare de Rihanna, est au centre d’une nouvelle controverse.

    Le photographe David LaChapelle a porté plainte contre la chanteuse barbadienne.

    Motifs ?

    • Ressembler beaucoup, ou d’être directement inspiré de ses travaux
    • Copier la composition, le concept, la sensation, le ton, l’esprit, le thème, les couleurs, les accessoires, les décors, les costumes et l’éclairage de ses photos

    Pour l’heure, le label de Rihanna (Def Jam) n’a pas commenté les accusations du photographe.

    Dans le dossier de sa plainte, David LaChapelle a cité huit images qui prouvent selon lui les ressemblances entre ses photos et le clip de Rihanna.

     

    S’agît-il d’une contrefaçon en droit français ? En France, le droit d’auteur ne protège que les créations de l’homme conscientes matérialisées (c’est-à-dire perceptibles par l’un des cinq sens) et originales. Dès lors, ni les idées, ni le style, ni le genre ne sont protégeables.

    LaChapelle, d’un tweet perfide, s’adressait ainsi à la soi-disant bad girl :
    « La prochaine fois que tu fais un clip à la David LaChapelle, tu devrais probablement songer à engager David LaChapelle ».


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :